Née à Sion, au coeur du canton du Valais, je vis en Suisse tout en faisant des séjours à l'étranger.

En 1963 je quitte ma ville natale pour les bords du lac Léman, et rentre à l'école cantonale des beaux-arts de Lausanne ou je suis les cours pendant 4ans

Diplômée en 1967, j'enseigne le dessin et la peinture dans diverses écoles de  l'état de Vaud . Au contact de mes élèves, j’aiguise mon besoin constant de recherche, et l'envie d'aller encore plus loin dans l'expression.

En 1971 à lieu ma première exposition dans  ma ville natale, à la galerie du Vieux-Sion. Ce sont essentiellement des lavis et des dessins qui y figurent.

C'est en 1976 lors d'une exposition à Genève que je rencontre Max Dissar, peintre. Il a alors 70 ans. Un maître de grand talent, un personnage haut en couleur à la recherche d'un élève à qui transmettre ses connaissances,  Max Dissar était lui-même ancien élève de Pierre Bonnard aux beaux arts de Paris.

Très intéressée par la peinture de Dissar et sa manière de travailler l’huile, je deviens son élève. Moment très important pour ma vie de peintre. Pendant plus de 15 ans nous travaillons et exposons ensemble, une période très riche et inoubliable pendant laquelle j'expérimente les multiples manières d'utiliser la peinture à  l’huile sur mes toiles dans une grande complicité.

Petit à petit j'oriente mon travail vers un usage de la peinture à l’huile extrêmement maîtrisé autant dans la puissance que dans l’expressivité.

Tiraillée entre le réel et l'invisible, je me bats pour mettre les deux mondes en parfaite osmose sur la toile; les périodes de recherche et les expositions se succèdent.

Dès 1982 les voyages se multiplient. D'abord l'Afrique avec sa végétation luxuriante qui joue avec les formes animées d'une population habillée de drapés chatoyants. Puis l’Europe du nord avec son plat pays aux ambiances ouatinées souvent contrastée par un océan en folie. Et, enfin, le Proche-Orient où la rigueur et la beauté du désert mènent à l’essentiel et plus particulièrement la Jordanie si attachante par la variété de son relief, les rythmes de ses terres, les lumières dansantes de l'aurore, les rochers rougissants au crépuscule et la gentillesse de son peuple.

Tous ces regards m'imprègnent, nourrissent mon émotion et font partie maintenant de mon vocabulaire pictural.

La vie, les êtres, les rencontres me passionnent. Les ambiances, le besoin de faire jaillir la lumière du dedans me donne envie de peindre.

Je  travaille  tantôt à la spatule ou aux pinceaux, sur une toile de lin et uniquement à huile. La tâche, la couleur, les transparences, les glacis, le trait sont autant d'éléments à disposition, qui devront trouver leur place pour se fixer et faire naître mon tableau.

Afin de répondre à une demande de propriétaires et collectionneurs de ces toiles, Rita Rielle peintre ouvre sa maison au public et se fait un plaisir de vous emmener dans son univers à travers son art. (Tous les jours, dimanche compris, sur rendez-vous, +41 79 718 77 01)

Rita Rielle.

You must install Adobe Flash to view this content.